Tracé du Katakana カ (ka)

Fiche du Katakana 6/46 de Kit Japon

Aujourd’hui, nous commençons la ligne des k en katakana avec la syllabe カ (ka en rômaji).

Comme je le précise dans le guide sur les katakana, ce syllabaire se base sur 5 voyelles (a, i, u, e, o) associées à une consonne (sauf quand elles sont seules).

Il n’y a pas de consonne seule (à part le ん (n en rômaji) qui est l’exception). Chaque consonne est accompagnée d’une voyelle. C’est le même principe pour les hiragana.

Ici, nous voyons donc la syllabe カ (ka en rômaji), composée d’un k et d’un a.

Tu as tous les éléments sur cette fiche pour apprendre à tracer le カ (ka) :

  • l’ordre des traits,
  • le sens du tracé visualisé par les flèches rouges,
  • le numéro du kana dans la liste des caractères de base,
  • deux mots de vocabulaire dans lesquels on retrouve le katakana カ.

Comme pour beaucoup de mots étrangers (qui s’écrivent donc en katakana), on reconnaît facilement le mot grâce à sa sonorité.

Appareil photo se dit カメラ (kamera en rômaji) et curry se dit カレー (karee en rômaji). Les deux mots viennent des mots anglais camera (appareil photo) et curry (en anglais, le u se prononce davantage comme un a et le y est allongé d’où la prononciation japonaise).

Si tu as appris le hiragana か (ka en rômaji), tu as sans doute remarqué que les 2 ka (katakana et hiragana) se ressemblent beaucoup. Il y a quand même quelques nuances qui permettent de les différencier. Les traits verticaux sont plus espacés dans le カ en katakana et il n’y a pas de virgule en haut à droite contrairement au hiragana.

De toute façon, on reconnait d’un seul coup d’œil un mot en katakana au milieu de mots écrits en hiragana ou en kanji. Les katakana sont souvent tracés de manière plus symétrique alors que les hiragana sont plus ronds.

またね。Matane. À plus.

Myriam.

Laisser un commentaire